Champ-Marqué : choix du concessionnaire de la ZAC

Le 17 avril dernier, le conseil municipal a voté pour désigner le groupement Lamotte Aménagement – Espacil concessionnaire de la ZAC multisites du Champ Marqué.
Les études préalables menées depuis 2021 ont permis de calibrer un projet d’aménagement ambitieux
dans sa réponse aux enjeux de l’urbanisme de demain des petites villes à la campagne.
Le projet a été pensé sur trois principes : une ville qui fasse la part belle à la nature, du logement pour tous – adapté à tous les âges de la vie, et un réseau de voies douces qui maille le territoire.

Reconquérir des espaces naturels et répondre solidairement aux besoins en logements

L’extension du bourg conjugue des nouveaux espaces urbains, dont les formes urbaines variées et innovantes s’appuieront sur des espaces publics généreux, avec la préservation et la mise en valeur d’espaces naturels. En effet, le projet prévoit la requalification écologique du ruisseau de la Loirie et d’une zone humide, ainsi que la valorisation d’une prairie.
La part du renouvellement urbain de l’opération est importante : 22% des logements prévus.

Conforter l’activité commerciale du bourg en offrant les outils nécessaires pour que de nouvelles activités
puissent s’implanter

L’hypercentre va être reconfiguré pour renforcer les commerces, les services, des espaces publics et des
logements. Volontairement proactive, la commune donne comme impératif 20% de logements sociaux, quand bien même elle n’est pas soumise à l’obligation d’en créer.
Le projet est pensé pour limiter l’artificialisation des sols. Il a fait l’objet d’une consultation qui a duré 10 mois, à l’issue de laquelle le pilotage de l’opération est confié au groupement Lamotte – Espacil.
L’association entre l’aménageur rennais Lamotte Aménagement et le promoteur Espacil Accession permet
de s’appuyer sur une triple compétence : aménageur, promoteur et bailleur social. La commune est associée à la gouvernance du projet à tous les niveaux.
Fruit d’un travail d’équipe, le traité de concession qui lie la collectivité à l’aménageur pour 15 ans, donne le signal de départ aux études opérationnelles qui déboucheront sur le dossier de réalisation de la ZAC à l’été 2025, et le début de la commercialisation de terrains dans la foulée.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×